Art abstrait

L’art abstrait est une forme d’art qui essaie de représenter le monde sensible. La peinture peut se passer de modèle et n’est pas fiddèle à la réalité visuelle.

Wassily Kandinsky est le fondateur de l’art abstrait. Il a peint sa première aquarelle abstraite Sans titre en 1910. Selon le philosophe Michel Henry, « Kandinsky appelle abstrait le contenu que la peinture doit exprimer, soit cette vie invisible que nous sommes. » (Voir l’invisible)

Les origines de l’art abstrait

Dans les années précédant la Première Guerre mondiale, plusieurs variétés d’art abstrait émergèrent dans différents contextes, comme le cubisme ou le futurisme. L’art abstrait nait à Paris, où Robert Delaunay exposa ses oeuvres cubistes prismatiques, en Allemagne et en Russie.

Les avancées scientifiques ont beaucoup influencés les artistes. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l’optique fait d’importants progrès et distingue deux étapes dans la vision : l’uimpression et la sensation. Les « impressionnistes » ont tenté de rendre l’impression que leur faisait la nature. Frantisek Kupka, pionnier de l’abstraction en peinture, a rapidement saisi l’impact de cette nouvelle conception de la vision sur la finalité de l’art, jusqu’alors perçue comme une imitation de la nature. Les « sensations » du peintre s’inscrivent maintenant en priorité dans sa vision. Kupka s’intéresse à l’aspect psychophysique des couleurs : « il nous semble donc plus opportun de considérer et d’interroger les sensations de lumière, de caractère et de valeur différentes, en tant qu’elles suscitent en nous des états d’âme ».

kupkafuguedeuxcouleurs.jpg

Kupka, Fugue à deux couleurs.

Les avancées dans le domaine à la fois de la lumière et du son, ont aussi influencé l’art. La « color music » est alors inventée. Elle correspond à un spectacle son et lumière actuel, et est compsée d’une projection de lumière colorée accompagnée d’un fond muscial. Wallace Rimington, un des inventeur de la color music, écrit : « En peinture, la couleur a seulement été utilisée comme l’un des éléments de l’image. Nous n’avons pas encore eu d’images dans lesquelles il n’y ait ni forme, ni sujet, mais seulement la pure couleur » A cette époque, ses concerts de « color music » eurent du succès. Il n’est donc pas étonnant de trouver un article publié en 1908 portant le titre « Les lois d’harmonie de la Peinture et de la Musique sont les mêmes » (Henri Rovel), Son contenu, dans l’esprit de la musique chromatique, aura une grande influence sur  Kandinsky, Larionov et Kupka.  

En adoptant cette nouvelle vision du monde, l’artiste ne va plus tenter de le reproduire en l’imitant. Il va surtout s’inspirer de ses sensations, visuelles et acoustiques, pour en donner une vision intérieure plus conforme aux nouvelles données scientifiques.  Kandinsky écrira « Pensez à la part musicale que prendra désormais la couleur dans la peinture moderne. La couleur qui est vibration de même que la musique est à même d’atteindre ce qu’il y a de plus général et partant de plus vague dans la nature : sa force intérieure. » L’accent est donc mis sur une fonction émotionnelle de la couleur identique à la fonction émotionnelle de la musique.

Il peut considérer qu’il y a trois fondateurs de l’art abstrait:
- Wassily Kandinsky, considéré comme l’initiateurs de l’art abstrait. Ses oeuvres du début des années 1910, à Munich, emploient un éventail impressionnant de couleurs et de techniques picturales. Dans les écrits de Kandinsky, celui-ci annonce clairement avoir abandonné les apparences extérieurs dans l’espoir de pouvoir communiquer plus directement les sentiments au spectateur. Kandinsky considérait que les couleurs et les formes pouvaient communiquer des vérités spirituelles, cachées derrière les apparences quotidiennes et qui sont difficiles à décrire par les mots. Il voyait même des correspondances entre la musique et la peinture. « La couleur est le clavier. L’oeil est le marteau. L’âme est le piano, avec ces nombreuses cordes. L’artiste est la main qui fait résolument vibrer l’âme au moyen de telle ou telle touche. »
- Piet Mondrian

mondrian.jpg

- Kasimir Malevitch, qui a recherché la simplification extrême aboutissant au fameux « Carré Noir sur Fond Blanc ». Malevitch peignait des arrangements de formes abstraites qui semblent suspendue dans l’espace, mais la géometrie rigide d’un tableau tel que « Rectangle noir suprématiste » contraste nettement avec l’aspect relâché des oeuvres de Kandinsky et montre qu’il a foi dans le progrès technique plutôt que dans un monde évoquant la nature. Malevitch, comme Kandinsky, considérait les couleurs comme des sentiments et les peignait flottant à travers des surfaces blanches qui, pour lui, représentaient le vide. Ses carrés et ses rectangles étaient de nouveaux symboles, en rupture avec les outils picturaux du passé,  pour une nouvelle réalité spirituelle.

malevitch.jpg

Pour ces trois fondateurs le passage de la figuration à l’abstraction s’est opéré assez lentement entre 1910 et 1917. L’abstraction n’a pas été une révélation isolée, elle fait partie d’un contexte global extraordinairement créatif, avec le cubisme, le rayonnisme, le futurisme.

L’art abstrait reste malheureusement la forme d’art la plus mal acceptée par le public, car un tel tableau ne « représente » rien, ce qui parfois choque le goût, les habitudes. Une œuvre abstraite doit en effet s’aborder dans un esprit différent des œuvres figuratives.

Peintres abstraits

- Roberto Soler

soler.jpg
- Jean Gorin

gorin.jpg
- Wassily Kandinsky
- Kasimir Malevitch
- Piet Mondrian
- Paul Klee

klee.jpg
- Englebert Van Anderlecht
- Pablo Picasso

picasso.jpg
- Salvador Dali

dali.bmp
- Mark Rothko
- Frantisek Kupka

3 Réponses à “Art abstrait”

  1. Martin dit :

    Quels sont les 3 sortes de peinture abstraite présentées ci-dessus ?

  2. Bérangère dit :

    kikou kk je sai pa dsl mai tu trouvra ce ctu ve sur le site de centre ponpidou

  3. Martin dit :

    Ok merci beaucoup !

Laisser un commentaire